La Colonne de Trajan déroulée

Trajan fut l’un des grands empereurs romains, abile chef militaire se distinguant notamment par ses victoires dans la province romaine de Germanie. Une fois parvenu à la tete de l’Empire, qu’il dirigea de 98 à 117, il exerça le pouvoir avec justice, tolérance et respect. Comme ses predecesseurs, il fut un grand batisseur, donnant à la ville de Rome un forum, le plus grand jamais construit, une bibliothèque et le marché portant encore son nom. Ces monuments si admirés contribuèrent eux aussi à sa gloire. Une de ses conquetes les plus mémorables une fois empereur, fut celle de la Dacie (aujourd’hui Roumanie) qui permit à l’Empire d’étendre ses frontières au maximum jusqu’aux rives de la Mer Noire.  Cette grande victoire militaire est gravée pour toujours sur la colonne triomphale qui se tient glorieusement au milieu des ruines du Forum de Trajan.

Colonne de Trajan dans le Forum

A l’époque cette colonne était une véritable innovation artistique. Pour la première fois, l’histoire de campagnes militaires était gravée en images autour d’une colonne de marbre de Carrare, composée de reliefs sculptés sur 23 blocks cylindriques d’un mètre de haut et de 3,5 mètres de diamètre.  L’histoire de la guerre commence au bas de la colonne et se déroule jusqu’au sommet dans une spirale longue de 200 mètres. La colonne, érigée en 113, s’éleve à une hauteur d’environ 40 mètres rivalisant ainsi avec le Mont Quirinal voisin, et suggérant l’importance de Trajan. Dans le symbolisme romain, plus la colonne était haute, plus le personnage était important. C’est le Sénat qui la commanda à Apollodore de Damas, grand architecte de l’Empereur, pour justement célèbrer la gloire de ce dernier.

Des moules en platre

Vers le milieu du XIXème siècle, lorsque l’archéologie devenait une science, un moule complet de la colonne fut réalisé, pour en faire des copies. Une de ces séries est conservée aujourd’hui dans le Musée de la civilisation romaine dans le quartier de l’EUR, et c’est peut etre une des pièces les plus intéressantes du musée. Les reliefs sont exposés l’un après l’autre tels qu’ils apparaissent sur la colonne, permettant ainsi aux visiteurs d’en apprécier la qualité. A certains endroits ils sont de meilleure qualité que les originaux parce que, conservés à l’intérieur, ils ont été préservés de la pollution et des intempéries.

moules en platre de la colonne

L’histoire, composée de 2500 personnages sculptés, commence par les légions romaines traversant le Danube sur un pont en bois. Ces dernières construisent ensuite leur camp en préparation à la guerre imminente. L’empereur Trajan apparait au moins 60 fois sur les reliefs, car il était présent sur le champs de bataille pendant toute la durée de la guerre, et a personnellement conduit ses soldats. Certains des ennemis sont représentés portant des armures plutot exotiques ressemblant à des écailles de poisson. Les villages et huttes daces sont sculptées avec beaucoup d’attention aux détails, ainsi que les scènes de guerre violentes. L’histoire se termine par la mort de Décébale, le roi dace redouté par les romains.

Détail: construction d'un camp romain

Une statue de l’Empereur couronnait la colonne, mais elle fut remplacée au VIIème siècle par celle de St Pierre, toujours présente aujoud’hui. On pense que la statue de Trajan fut transportée à Constantinople à l’époque. La colonne novatrice inspira de nombreuses colonnes par la suite, dont notamment celle de Marc-Aurèle sur la place Colonna au centre de Rome.

www.museociviltaromana.it

Cet article a été publié dans Art et culture, Rome antique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s