Bramante ou la Renaissance à Rome

Le Tempietto, ou petit temple de l’architecte Donato Bramante est considéré comme l’un des chefs-d’oeuvres de la Renaissance, représentant tous les idéaux de cette époque. Situé dans le cloitre reclu de l’église de San Pietro in Montorio sur le Mont Janicule, il est aujourd’hui éclipsé par les nombreuses églises baroques de la ville. Pourtant, lorsqu’il fut construit en 1502, il reçut l’admiration des nombreux grands artistes travaillant alors à la reconstruction de la ville, à tel point qu’il fut utilisé comme modèle et référence architecturale jusqu’à la fin de l’ère baroque au XVIIIème siècle. En observant le temple, on peut deviner comment il a pu inspirer Le Bernin pour ses colonnades de la place St Pierre. Quand Bramante refermait les colonnes en cercle autour de son temple, créant ainsi un effet d’intimité, Le Bernin les ouvrait vers l’extérieur comme pour accueillir les ames nouvelles dans la plus grande église jamais construite. Bramante a construit un temple à la dimension de l’homme, idée maitresse de la Renaissance, le Bernin a exprimé tous les excès de l’age baroque. L’idée du Bernin d’une colonnade surmontée d’une balustrade reste cependant très proche de l’idée originelle de Bramante.

Le tempietto de Bramante

Le Tempietto semble étrangement hors de proportion dans le petit cloitre qui l’abrite, cela parce que le plan en fut changé. Bramante avait prévu un cloitre circulaire permettant de rappeler harmonieusement la forme du temple, mais il ne fut jamais réalisé selon ses intentions.  L’église adjacente fut commanditée par le roi Ferdinand et la reine Isabelle d’Espagne afin de marquer l’endroit meme de la crucifixion de l’apotre Pierre. Elle fut consacrée en 1500 sous le pontificat du Pape Alexandre VI de la famille Borgia. Le Tempietto fut rajouté en commémoration du martyre de St Pierre.

C’est Bramante, contemporain de Léonard de Vinci, qui amorça le mouvement de Renaissance à Rome au début du XVIème siècle, soit près d’un siècle après ses débuts à Florence et dans le reste de la Toscane. Bramante était originaire de la région des Marches où il était entré en contact avec d’autres grands artistes de l’époque tels que Piero della Francesca, mais en 1474, à l’age de 30 ans, il se rendit à Milan pour se mettre au service du Duc Ludovic Sforza ou Ludovico il Moro. Ce dernier etait un grand mécène qui sut s’entourer des meilleurs artistes et musiciens de son temps. Il commanda entre autre à Leonard de Vinci, son artiste préféré, la fameuse fresque de la sainte Cène dans le couvent de l’église Sainte-Marie-Des-Graces. Bramante travaillait alors à l’architecture du cloitre du couvent. Il attira cependant l’attention du Duc avec sa perspective en trompe-l’oeil, une des premières de l’histoire de l’art, dans la petite église de Santa Maria presso Satiro près de la place du Dome.  L’église etait trop encaissée entre deux rues pour pouvoir y construire une abside; Bramante résolut le problème en peignant une perspective donnant l’illusion d’une abside d’une profondeur d’environ huit mètres au lieu du mètre existant.

A l’arrivée de Bramante à Rome, le cardinal Giuliano della Rovere, futur pape Jules II, remarqua très rapidement ses talents. Dès son élection en 1503, il le nomma architecte en chef du Vatican, avec la tache de rénover les appartements du Palais Apostolique. Bramante y travailla en compagnie de son protégé Raphael. L’histoire dit qu’ils allaient tous les deux la nuit épier les progrès de leur rival Michel-Ange sur la fresque de la chapelle Sixtine.  Raphael s’en est d’ailleurs beaucoup inspiré. A sa mort en 1514, Bramante fut remplacé par Antonio da Sangallo le jeune.

Cet article, publié dans Art et culture, Eglises romaines, general, Les quartiers de Rome, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s