Le testament de l’empereur Auguste

A la fin de sa vie prospère, Auguste, le premier empereur romain (63AC -14AD) a écrit un testament dans lequel il décrivait ses réalisations à la tete de l’Empire. Ce texte célèbre est connu sous le nom de Res Gestae dérivant de sa phrase d’introduction Res gestae divi Augusti ou les réalisations du Divin Auguste. Comme l’empereur l’avait souhaité, le texte fut gravé sur des plaques de bronzes placées devant son mausolée dans le quartier du Champs de mars (Campo Marzio) à Rome. Les plaques originales ne survécurent pas, mais parce que le texte fut gravé sur de nombreux temples dans tout l’empire, une version complète fut retrouvée au 16ème siècle sur le temple d’Auguste à Ancyra (aujourd’hui Ankara en Turquie).

Res gestae: inscription

Le texte est maintenant immortalisé sur un mur incorporé dans le nouveau musée de l’Ara Pacis, conçu par l’architecte américain Richard Meier. Celui-ci est un des premiers batiments modernes à etre construit  dans le centre historique de Rome depuis l’époque fasciste.

Le mur de la Res gestae est incorporé dans le nouvel édifice

C’était une idée de Mussolini de regénérer la zone autour du mausolée et d’y déplacer l’Ara Pacis, le fameux autel de la paix érigé pour marquer la paix réinstaurée dans l’empire par Auguste. A l’origine, il se situait près du Panthéon, mais au cours des siècles il fut démoli pour n’exister que par fragments. Un de ces derniers est d’ailleurs incrusté dans la façade de la villa Medicis donnant sur le jardin. Dans les années 1930, Mussolini entreprit un grand projet de réhabilitation pour commémorer le deux millième anniversaire de la naissance d’Auguste. L’idée était de reconstruire la zone autour de son mausolée et de restaurer l’Ara Pacis dans son aspect originel. Tout devait etre pret pour la grande inauguration du 23 septembre 1938, jour anniversaire. Les délais étant très serrés, on décida alors de construire un pavillon provisoire pour abriter l’Ara Pacis, avec l’idée d’y graver le texte du testament face au mausolée afin d’honorer la mémoire du grand Auguste. Un certain Ballio Morpugo était l’architecte désigné au projet. Avec son régime fasciste, Mussolini avait comme ambition de réinstaurer la grandeur de l’Empire romain, et ce fut en grandes pompes que le 23 septembre 1938, il inaugura l’Ara Pacis.

La deuxième guerre mondiale coupa court à son grandiose projet, et c’est ainsi que l’Autel de la Paix demeura dans son pavillon provisoire pendant encore 60 ans.  Malgré son abri, le monument se déteriorait à vue d’oeil et dans les années 1990, le gouvernement italien et la ville de Rome prirent la décision de le remplacer par un batiment plus adapté. Le mur de la Res Gestae devait cependant rester intact et incorporé dans la nouvelle structure. Le nouveau musée ouvrit ses portes en septembre 2005, et depuis, les opinions sont partagées. Le maire actuel de Rome, Gianni Alemanno, connu pour etre très conservateur, avait annoncé lors de sa campagne électorale en 2008 que la première chose qu’il ferait s’il etait élu, serait de détruire le nouvel édifice. Ce n’est évidemment plus une de ses priorités politiques!

Personnellement, je suis aussi partagée. J’aime le design du batiment, ses lignes géométriques et les matériaux utilisés, mais je ne suis pas sure de l’aimer là où il est. Je ne me souviens pas avoir vu l’ancien pavillon lors de visites précédentes, mais d’après les photos, il avait l’air simple et suffisamment stylé pour mettre en valeur l’Ara Pacis.  Le nouveau musée est peut etre un peu trop imposant,  meme s’il abrite un monument important. Il a cependant réussi à créer une ambiance nouvelle dans le quartier, ce qui est déjà une victoire pour un monument public.

http://www.arapacis.it/

http://classics.mit.edu/Augustus/deeds.html

Cet article a été publié dans Art et culture, general, La Rome de Mussolini, Rome antique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s